أضيف في 02 غشت 2013 الساعة 58 : 05


Des mesures sont prises par les autorités locales dans le dessein d’organiser le commerce informel à Beni Mellal



 


 

Des mesures sont prises par les autorités locales dans le dessein d’organiser le commerce informel à Beni Mellal.

 


 

Par SAID FRIX


BENI MELLAL


Vers l’organisation du commerce informel.


 

Le problème des marchands ambulants qui se posait avec une acuité désespérante depuis belle lurette était à l’origine d’un grand nombre de problèmes inextricables à la ville de Beni Mellal. Un grand nombre de sit- in a été observé par les commerçants de la ville pour protester contre ce commerce informel qui ne cesse de faire tâche d’huile à telle enseigne que les marchands ambulants submergent toutes les rues et les boulevards de la ville.


 

Actuellement, et grâce à des mesures prises par les autorités locales, le commerce informel commence à s’organiser bien que d’autres efforts doivent être toujours déployés pour trouver une solution à ce problème qui ne cesse de fomenter des discordes entre les commerçants , les autorités locales…


 

Le commerce informel est une composante sociale qui n’est pas le fruit du hasard. Moult causes sont à l’origine d’un tel phénomène qui a connu des métamorphoses au fil des années. Malheureusement, les choses ont pris un autre tournant sur le plan national. Ainsi, le problème des marchands ambulants est devenu l’une des priorités des autorités locales.


 

A Beni Mellal, l’opération qui s’assigne pour objectif de lutter contre l’occupation du domaine public a commencé jeudi dernier après le sit- in organisé par les commerçants pour protester contre l’occupation du domaine public par les marchands ambulants. Ainsi, une commission composée  des autorités locales, de la police administrative, de la sûreté nationale…a procédé à l’évacuation du domaine public au Boulevard El Hansali ; Amgala, la Place de la liberté, la place Ben Batouta, la place Massira.


 

Et dans le cadre  du programme de lutte contre l’exclusion sociale à  la commune urbaine de Beni mellal, des mesures louables ont été prises par les autorités locales à savoir par exemple le projet portant sur l’équipement des locaux commerciaux de  képis et d’équipements internes. D’un montant global de 1.881.700,00 DH, le projet  s’assigne pour objectif la réhabilitation et l’organisation des marchés d’une façon moderne, l’organisation des marchands ambulants et l’amélioration de leur niveau de vie, le financement d’activités génératrices de revenus…Notons que 62 marchands sont concernés par le projet précité.


 

A Hay Amria Takadoum, le projet en question est le fruit d’efforts louables de la part de l’INDH dont la contribution est de 1.048.173,08 DH, du Conseil Municipal de Beni Mellal (551.271,92 DH) et de l’Association El Karama des commerçants El Baroudi (282.255,00 DH) qui a procédé à la construction des locaux commerciaux.


 

Si les autorités locales ne ménagent aucun effort dans le but d’organiser le commerce informel,  c’est grâce à un travail de concertation entre tous les acteurs concernés qu’une solution radicale pourra une fois pour toute mettre fin à un telle anarchie qui est génératrice d’un grand nombre de troubles sociaux.

 


 

 




 

أضف تعليقك على الخبر
* كاتب التعليق
* عنوان التعليق
  * الدولة
* التعليق



Pour faire valoir le droit des femmes au partage des terres collectives

La cérémonie de l’excellence

Pour une meilleure protection des Droits de l’enfant

Lycée Moha ou Hamou, BENI MELLAL Des résultats satisfaisants

les pratiques racistes contre les amazighes en Afrique du nord

Coup d’envoi de l’opération de distribution des denrées alimentaires.

Haro sur les accidents de la circulation

Encore un autre accident de la circulation !!!!!!

LES PETITS YEUX DE TAROUDANT

Le « Bisou » de Trop